lope


lope

lope [ lɔp ] n. f.
• 1887; de lopaille « pédéraste passif », altér. de copaille, copain
Péj.
1Arg. Homosexuel.
2Fam. Personne lâche. C'est une lope. T. d'injure Bande de lopes !

lopette ou lope nom féminin Populaire Homme veule, sans caractère. Pédéraste passif.

⇒LOPE, subst. fém.
Argot
A. — Pédéraste. La plus belle lope ne peut donner que ce qu'elle a : son couvert trois pièces d'un côté, ses miches poilues de l'autre (LE BRETON Argot 1975).
B. — P. ext. [Terme de mépris] Homme sans courage, sans caractère. Ceux de Barbès considéraient Justin comme une lope depuis qu'il s'était affalé aux poulets (LE BRETON 1960).
REM. Lopaille, subst. fém. ,,Pédéraste passif. Synon. de lope, lopette`` (LE BRETON Argot 1975). Y avait toujours deux ou trois « boucs » qu'essayaient de provoquer la chance.... Y avait des placiers trop âgés qui laissaient tomber la « marmotte »... qu'on voulait plus dans les maisons... Y avait les lopailles trop vertes pour aller déjà au bois (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 359).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1889 « homosexuel » (ESN.); 2. 1899 « homme sans courage » (ibid.). Abrév. de lopaillekem, lopaille au sens 1 (1887 d'apr. ESN.), forme de largonji de copaille « id. » (1883, ibid.), dér. de copain, avec substitution du suff. -aille à la finale du mot.
DÉR. Lopette, subst. fém. Petite lope. T'avais les types à cran et les lopettes (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 171). []. 1re attest. 1889 (ESN.); de lope, suff. -ette (-et).
BBG. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 157; t. 3 1972 [1930], p. 531.

lope [lɔp] n. f.
ÉTYM. 1899; de lopaille.
1 Argot. Homosexuel (→ Chiqueur, cit.; tante, cit. 3).
1 Le lendemain ils se réveillèrent à midi. Le garçon leur porta leur petit déjeuner au lit et Lucien trouva qu'il avait l'air rogue. « Il me prend pour une lope », pensa-t-il avec un frisson de désagrément. Bergère fut très gentil, il s'habilla le premier et alla fumer une cigarette sur la place du Vieux-Marché pendant que Lucien prenait son bain.
Sartre, le Mur, « l'Enfance d'un chef », p. 183.
2 (1899). Personne lâche, sans courage et sans énergie.
2 Si tu n'es pas une lope, viens cogner.
Jean Genet, Journal du voleur, p. 68.
(Injure sans contenu précis). || Va donc, eh, lope !Adjectivt :
3 — Dis donc, Pfannkuchen, dis-je au Boche, il y a le vieux qui voudrait savoir si vous avez de l'artillerie dans le secteur ? Il n'est rien lope, hein, et qu'est-ce qu'il lui faut, comme si nous ne recevions pas tous les jours des marmites sur le coin de la gueule !
B. Cendrars, la Main coupée, Œ. compl., t. X, p. 173.
DÉR. Lopette.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lope — es un nombre de pila español actualmente en desuso, pero que se conserva en el apellido patronímico López. Proviene del latín lupus, lobo.[1] Es el nombre de las siguientes personas: Siglo XI Lope Íñiguez Siglo XII Lope Díaz I de Haro Lope Díaz… …   Wikipedia Español

  • Lope — ist ein heute kaum noch vergebener spanischer männlicher Vorname.[1] Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namensträger 3 Sonstiges …   Deutsch Wikipedia

  • Lopé — Lope Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Lope (Loup) est un prénom d origine hispanique, actuellement désuet, mais que l on retrouve dans le patronyme López (en portugais, Lopes ) ; il… …   Wikipédia en Français

  • Lope — is an old Spanish given name, derived from Latin lupus , meaning wolf . Lope may refer to:*Félix Lope de Vega (1562 1635), Spanish poet; *Lope de Aguirre Others*Canter *Lope Department Gabonee also*Lupe *Lopez *Ochoa …   Wikipedia

  • lope — [ləup US loup] v also lope off [I always + adverb/preposition] [Date: 1200 1300; : Old Norse; Origin: hlaupa to jump ] to run easily with long steps lope along/across/up etc ▪ He loped off down the corridor. >lope n [singular] …   Dictionary of contemporary English

  • Lope — Lope, imp. of {Leap}. [Obs.] [1913 Webster] And, laughing, lope into a tree. Spenser. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Lope — Lope, n. 1. A leap; a long step. [Prov. Eng.] [1913 Webster] 2. An easy gait, consisting of long running strides or leaps. [U.S.] [1913 Webster] The mustang goes rollicking ahead, with the eternal lope, . . . a mixture of two or three gaits, as… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Lope — Lope, v. i. [imp. & p. p. {Loped}; p. pr. & vb. n. {Loping}.] [See {Leap}.] 1. To leap; to dance. [Prov. Eng.] He that lopes on the ropes. Middleton. [1913 Webster] 2. To move with a leaping or bounding stride, as a horse. [U.S.] [1913 Webster] 3 …   The Collaborative International Dictionary of English

  • lope — [ loup ] verb intransitive lope off/into/towards/along to run with long slow steps: I saw him come loping along the road …   Usage of the words and phrases in modern English

  • lope — [lōp] vi. loped, loping [ME lopen < ON hlaupa, to leap, run (or MDu lopen): see LEAP] to move along easily, with a long, swinging stride or in an easy canter vt. to cause to lope n. a long, easy, swinging stride loper n …   English World dictionary